Skip to navigation – Site map

La bienveillance dans le champ de l’éducation et de la formation : approches compréhensives et critiques

Appel à contributions

Coordination du numéro :

Thierry PIOT et Éric SAILLOT (CERSE, EA 965, Université de Caen Normandie)

La loi de refondation de l’école de la République du 13 juillet 2013 stipule que « les conditions d’un climat scolaire serein doivent être instaurées dans les écoles et les établissements scolaires pour favoriser les apprentissages, le bien-être et l’épanouissement des élèves et de bonnes conditions de travail pour tous ». Dans ce contexte de refondation, la notion de bienveillance s’inscrit au cœur des textes officiels récents de l’Éducation nationale, notamment dans le guide Éduscol (2013) élaboré pour améliorer le climat scolaire (« Une école bienveillante face aux situations de mal-être des élèves »), dans le cadre de la réforme de l’éducation prioritaire (Axe 2 : « Conforter une école bienveillante et exigeante »), ou dans les synthèses des travaux du Conseil National de l’Innovation pour la Réussite Éducative (Lapeyronnie, 2014) qui soulignent que « la bienveillance est la condition nécessaire à l’engagement mais aussi à l’efficacité de l’école » (p. 25). Si la bienveillance est préconisée ou citée régulièrement depuis quelques années, il ne semble pas qu’une définition stable se dessine, ce qui peut en limiter la portée. C’est la raison pour laquelle nous avons souhaité apporter un éclairage scientifique sur cette notion émergente dont les occurrences tendent à se multiplier dans la sphère médiatique.

  • 1 Concertation sur la persévérance scolaire et la réussite éducative du Québec consultable sur : http (...)

Cette notion de bienveillance dans le champ de l’éducation est plus ancienne outre Atlantique. Le Québec a entrepris depuis quelques années déjà une lutte contre le décrochage scolaire basée sur une valorisation de l’estime de soi et de la persévérance1 des élèves, avec une formule de base d’une « école bienveillante » : « Chaque jeune a besoin d’encouragements chaque jour ».

Sur le continent nord-américain, la notion de bienveillance en éducation s’inscrit en partie dans les théories du care (Tronto, 1993 ; Gilligan, 2008), ou dans les pratiques du caring de Noddings (2012). Si l’éthique du “care” (Brugère, 2011) propose des valeurs morales relatives à la « société du soin » (Ginchard et Petit, 2010) autour d’attitudes professionnelles basées sur le souci des autres, la sensibilité et la responsabilité (Molinier, Laugier et Paperman, 2009), la bienveillance peut-elle constituer son pendant pour les métiers de l’éducation et de la formation ?

Ce numéro thématique sur la notion de bienveillance en éducation ambitionne de poursuivre la réflexion scientifique initiée par le numéro 40 (2016) de la revue Éducation et socialisation dans lequel Pierre Usclat, Renaud Hétier et Roger Monjo ont proposé à plusieurs auteurs de problématiser les possibles reconfigurations du care en éducation.

Cet appel à contributions propose aux différents auteurs intéressés d’apporter leur regard singulier pour construire une approche plurielle à la fois compréhensive et critique de la notion de bienveillance en éducation.

Une enquête permettra d’explorer cette notion de bienveillance dans les champs de l’éducation et de la formation, du point de vue des représentations et des gestes professionnels des enseignants et des éducateurs. Quelles postures professionnelles sont mobilisées in situ pour mettre en actes la bienveillance en éducation et en formation ? Une contribution pourra notamment appréhender cette notion de bienveillance en tension avec celle d’exigence comme le care s’articule avec le cure pour les métiers du soin. Une approche historique pourrait permettre de réfléchir à l’héritage pédagogique qui sous-tend cette notion de bienveillance. D’autres contributions pourront développer une approche critique de la bienveillance en éducation, notamment les difficultés à l’appréhender et à l’articuler à des dimensions éducatives fondamentales : l’autorité de l’enseignant et ses exigences d’un côté, l’émancipation du sujet et son autonomie de l’autre. La bienveillance pourra également être problématisée dans le contexte de l’inclusion scolaire. Une approche comparatiste pourrait permettre d’analyser la notion de bienveillance dans le contexte québécois. L’influence de la bienveillance en éducation pourra par ailleurs questionner son rapport au bien-être des formés pour améliorer leurs performances.

Cet appel à contributions devra respecter les étapes du calendrier ci-dessous :

  • Propositions informelles (1 page environ) : 31 mai 2017 (Résumé, titre, mots clés, bibliographie indicative, nom et statut des auteurs)

  • Retour du comité de rédaction invité : 30 juin 2017

  • Remise des textes complets de l'ensemble des auteurs : 15 novembre 2017

  • Retour des expertises : 15 janvier 2018

  • Soumission de la version définitive ou nouvelle version à expertiser : 15 mars 2018

  • Navettes experts/rédacteurs/auteurs : avril/mai 2018

  • Parution du numéro prévue : deuxième semestre 2018

Bibliography

Bibliographie indicative

Brugère, F. (2011). L’éthique du care. Paris : Presses Universitaires de France.

Gilligan, C. (2008). Une voix différente. Pour une éthique du care (A. Kwiatek, trad.). Paris : Flammarion.

Ginchard, P. & Petit, J.-F. (Dir.), (2011). Une société de soin, Santé, travail, philosophie, politique. Éditions de l’Atelier.

Lapeyronnie, D. (2014). Synthèse des travaux du Conseil National de l’Innovation pour la Réussite Educative 2013-2014 [en ligne], http://cache.media.education.gouv.fr/file/11_Novembre/91/4/2014_rapport_cnire_web_366914.pdf.

Molinier, P., Laugier, S. & Paperman, P. (2009). Qu'est-ce que le care ? : Souci des autres, sensibilité, responsabilité, Petite Bibliothèque Payot.

Noddings, N. (2012). “The caring relation in teaching”. Oxford Review of Éducation, XXXVIII-6, Dec.2012, 771–781. DOI : 10.1080/03054985.2012.745047

Tronto, J. (2009). Un Monde vulnérable. Pour une politique du care. Paris : Éditions La Découverte.

Usclat, P., Hétier, R., & Monjo, R. (2016). Le care en éducation : quelle(s) reconfiguration(s) ?, Éducation & socialisation, N° 40, https://edso.revues.org/1482.

Top of page

Notes

1 Concertation sur la persévérance scolaire et la réussite éducative du Québec consultable sur : http://www.perseverancescolaire.com/journees-de-la-perseverance-scolaire/presentation/

Top of page